Publication « Noli me tangere/ Ne me touche pas »

NOLI 
« Noli me tangere/Ne me touche pas » aux Editions INDIGO Côté femmes
 

« Le texte de Céline Nogueira est beau, fort, difficile. Bringuebalant par les temps de la mémoire, changeant sans cesse d’humeur, de rythme et de pied, il évite comme en se jouant les faux-semblants contemporains, ces mots de plomb posés entre deux points comme autant de démonstrations. Il est, pour tout dire, féminin au possible, et terrible dans ses détresses, âpre même dans la douceur. L’interprétation qu’assure Céline Nogueira en épouse avec justesse toutes les variations jusqu’à jouer avec le public même, cet amant muet et retiré, d’un mouvement d’attirance et de répulsion. » Jacques-Olivier Badia, le 18/06/2008

« Céline Nogueira s’attache à y décrire les tourments d’une femme aux prises avec les hommes de sa vie : le père, l’amant et le Christ. Les trois figures masculines sont sollicitées par celle qui entend se libérer de leur emprise. Les souvenirs surgissent par bribes désordonnées, les ellipses de l’écriture brouillent les pistes d’une tentative de reconstruction salvatrice. Au fil d’un récit sinueux mais néanmoins habile, les souffrances d’une femme soumise sont jetées à la figure du spectateur pris à la gorge. C’est une parole parfois violente qui surgit du corps de l’interprète. Le texte permet à l’actrice de visiter les multiples états d’âme d’une existence en crise, de l’éclat de rire aux larmes, de la peur de grandir à la passion charnelle. Une véritable performance donc, pour porter ces mots âpres et souvent dérangeants. Car si la palette de jeu de l’actrice a tout pour séduire dans ses belles déclinaisons, ce qu’elle dévoile à cœur ouvert déstabilisera plus d’un spectateur. > Jérôme Gac, Mai 2009.

542082_10151304385544361_1246598813_nCéline Nogueira

* Points de Vente Toulouse : Librairie Oh Les Beaux Jours & Librairie Ombres Blanches

photo(78)_3
Lecture @OmbresBlanches : Céline Cohen